Alimentation

Animaux de compagnie : L’alimentation vegan est-elle adaptée ?

Promu par les célébrités et grands défenseurs de la protection des animaux, le mode de vie vegan attire de plus en plus d’adepte. Entre le régime alimentaire et le style de vie qui évite tout contact avec des articles issus de l’industrie de l’élevage, les propriétaires d’animaux de compagnie sont nombreux à vouloir que leurs chiens ou chats adoptent la même philosophie. Cela implique donc de passer à une alimentation à base de croquette typiquement vegan. De grandes marques canines et félines proposent ce type de produit qui commence justement à séduire les foyers. Mais est-ce adapté à la santé de vos animaux de compagnie ? Les chiens et chats peuvent-ils réellement passer à l’alimentation vegan ? Faisons le point.

L’alimentation classique des chiens et chats

Avant de vous poser des questions sur l’alimentation du chien et du chat, il est important de comprendre leur besoin nutritif. Ces deux animaux de compagnie sont dits carnivores. Leur dentition en témoigne car ils sont plus ou moins des prédateurs. Leur alimentation est donc généralement à base de viande animale. Il faudra toutefois faire une différence entre leurs besoins nutritifs car le chien et le chat n’ont pas les mêmes exigences. Le chat est un carnivore strict. Il ne peut donc s’adapter à aucune autre forme d’alimentation sous peine de souffrir d’une carence par exemple. L’alimentation du chien quant à lui, est beaucoup plus flexible. L’évolution de son alimentation laisse d’ailleurs penser qu’il peut être plus omnivore que carnivore.

Des compositions différentes de la protéine

Avec des besoins nutritifs plutôt carnivores, il est difficile de concevoir une alimentation vegan aux chiens et aux chats. Cela n’empêche pas les industries de proposer des croquettes à base de produit typiquement végétarien. Et bien que ces dernières semblent être une bonne alternative pour une alimentation sans dérivés de l’élevage, elles ne sont pas toujours adaptées aux besoins de nos animaux de compagnie. Il ne faut pas oublier que les besoins en protéines des chiens et chats sont assez élevés. Les acides aminés qui constituent la protéine végétale n’étant pas similaire à celle contenue dans la protéine animale, l’apport n’est pas du tout similaire. Si votre chien ou chat se nourrit uniquement de croquette végétale, il sera donc exposé à un risque de carence et d’autres maladies en relation avec le manque de protéine. Cela inclut par exemple un trouble de croissance car les protéines participent de manière conséquente au développement des os.

Alors vegan ou pas ?

Face aux différences entre les besoins des chiens et des chats ainsi que la composition des croquettes vegan, il est recommandé de demander l’avis d’un vétérinaire avant d’adopter ce type d’alimentation. Il existe toutefois quelques possibilités que vous pourrez prendre en compte pour introduire votre animal à un mode de vie vegan.

Pas d’alimentation vegan pour le chat

Le besoin du félin en termes de protéines est très conséquent. De ce fait, il serait tout à fait déconseillé de lui imposer une alimentation strictement vegane. Le manque de Taurine dans son alimentation pourrait être la cause d’apparition de pathologie cardiaque telle que la cardiomyopathie. D’un autre côté, l’alimentation vegan entraînerait une carence en vitamine D chez le félin. Comme le chat ne peut synthétiser cet élément essentiel à sa santé, il se sert de son alimentation pour en obtenir. La vitamine A dont il a besoin est également d’origine animale uniquement. Sa santé repose donc sur une alimentation strictement carnivore et ne peut être comblée à l’aide de croquette végétale.

Le chien vegan sous certaines conditions

Avec le chien, vous avez plus de possibilités. L’alimentation vegane peut être adoptée à condition de respecter certaines précautions pour le garder en bonne santé. Un apport conséquent de protéines et de glucide suffira amplement pour passer de l’alimentation traditionnelle du chien vers le régime vegan. Ce type d’alimentation est surtout recommandé si vous avez un chien qui ne se reproduit pas ou qui n’est pas particulièrement actif. Dans tous les cas, il est recommandé de faire un suivi régulier de son poids pour éviter qu’il ne souffre de perte de masse musculaire. Le passage chez le vétérinaire est fortement recommandé pour s’assurer que la prise de nouveaux aliments qui ne lui sont pas habituels soient sans conséquences néfastes.

Photos : pixabay.com

Vidéos : youtube.com