L'apprentissage de la propreté

Comment ça se passe dans la nature ?

A la naissance du chiot , celui-ci est incapable d'éliminer spontanément. C'est la mère qui déclenche les mictions et les défécations en leur léchant le périnée. A 3 semaines il apprend à éliminer hors du nid. Après son adoption, à vous de lui apprendre à élargir la notion de nid à toute la maison. Le chiot est capable d'être propre dès son adoption à condition d'être patient et disponible les premiers jours.

Les règles à respecter

Apprenez au chiot à faire ses besoins directement à l'extérieur. L'étape du journal ne se justifie absolument pas (sauf à la rigueur si vous habitez au 4e étage sans ascenseur). Quand vous adoptez votre chiot il a généralement un début de protection vaccinale, et ce n'est pas en le gardant "sous cloche" jusqu'à 4 mois que vous le protégerez mieux. Dites-vous que ramenez aussi beaucoup de microbes sous vos chaussures !

Sortez votre chiot systématiquement après chaque repas ou chaque boisson, mais aussi après chaque réveil. Voire même plus souvent ! Portez-le directement vers l'endroit où vous aimeriez qu'il fasse ses besoins.

Récompensez très chaleureusement immédiatement après que le chiot ait fait les besoins à cet endroit (attendez bien qu'il ait terminé). N'hésitez pas à paraître très enthousiaste. Commencez un jeu avec lui (c'est la plus belle des récompenses pour lui).

Surtout ne rentrez pas à la maison immédiatement après qu'il ait fait ses besoins, car la fin de la balade est en soi une punition pour lui, alors que le but est de le récompenser d'avoir bien fait à l'endroit attendu. Sinon, il risque de se retenir le plus longtemps possible afin de prolonger la promenade.

Si vous prenez le chiot sur le fait d'éliminer dans la maison, punissez le : "non" d'une voix ferme et sévère, éventuellement une tape sur les fesses (lui mettre le nez dedans n'est pas une punition, il adore ça). La punition doit être immédiate, au moment où le chiot se met en position pour uriner. Plus tard (le matin pour un pipi fait la nuit), c'est parfaitement inutile. Emmenez-le immédiatement à l'extérieur et attendez qu'il fasse de nouveau ses besoins (avec récompense à la clé).

Il est plus facile et tout aussi efficace de récompenser de temps à autre un pipi à l'extérieur que de sanctionner systématiquement un pipi dans la maison (vous n'êtes pas tout le temps avec votre chiot, après tout).

Ramassez les petits accidents faits dans la maison en dehors de la présence du chiot. En effet, il peut interpréter votre posistion accroupie comme un appel au jeu. Evitez les désinfectants de type Javel qui sont tout sauf répulsifs (utilisez plutôt du vinaigre blanc)... Il peut être intéressant d'aller les déposer à l'extérieur, à l'endroit où vous souhaiteriez qu'il fasse ses besoins. A la prochaine promenade hygiénique, il retrouvera ainsi son odeur.

La malpropreté chez le chien adulte

Si votre chien une fois adulte se remet à uriner brusquement dans la maison, il faut penser à des causes médicales (cystite, calculs vésicaux, etc...) ou comportementales (anxiété de séparation, phobies, etc...) et consulter votre vétérinaire.



En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

OK