Entretenir le poil de son animal

Le brossage

Selon la texture de poil de votre animal et son mode de vie, la fréquence de brossage alterne entre tous les mois... et tous les jours (animaux à poils longs et laineux, comme les Persans, les Briards...) ! Habituez votre animal très jeune à se faire brosser sinon certains peuvent mal accepter ces séances.

Quelques exemples (à adapter en fonction du mode de vie et de la docilité de votre chien) :

  • Races à poils ras, à poils laineux et à poils mi-longs (Boxer, Teckel, Caniche, Bichon, Setter, Cocker) : 2 brossages par mois
  • Races à poils durs (Fox-Terrier, Schnauzer) : 2 brossages par semaine
  • Races à poils longs et soyeux (Yorkshire, Colley, Bearded-Collie), races à poils moyens (Berger Allemand, Terre-Neuve) : 1 brossage par semaine

Le brossage permet d’éliminer les poils morts (y compris sur les chiens à poils courts) et permet d’éviter la formation des nœuds dans la fourrure.

Outre un moment privilgié avec votre animal, le brossage est également l'occasion de découvrir des "surprises" (tiques, lésions, nodules) que le poil masquait. Par ailleurs, un poil emmêlé étouffe la peau, celle-ci s'irrite et provoque des démangeaisons, ce qui emmêle encore plus la fourrure de votre animal. A l'issus de ce cercle vicieux, c'est souvent une tonte pure et simple, parfois sous anesthésie.

Certains chiens, outre vos soins, nécessitent également une petite coupe de temps à autres. C'est le rôle du toiletteur. N'hésitez pas à le consulter, lui ou votre vétérinaire, dans le choix du matériel pour brosser votre animal.

La Mue

Là encore, la mue intervient de manière différente suivant l'espèce et la race. Des races de chiens comme le Labrador et le Rottweiler, au sous-poil dense, muent abondamment. Il en est de même des chiens nordiques, du berger allemand, sauf que ce sous-poil ressemblera plutôt à de la laine qui va avoir tendance à rester accroché au poil. Enfin, des races comme le Caniche, ont cet immense avantage de muer discrètement un peu tout au long de l'année, ils ne laissent quasiment pas de poils sur les coussins...

Pendant la période de mue, pas de recette miracle, il faut brosser...

Les Shampoings

Il n'est en général pas nécessaire de laver son chien plus fréquemment qu'une fois tous les mois, et encore... Pour un chien vivant en appartement, deux bains par an sont largement suffisants.

Evitez de laver un animal non démêlé au préalable car l'eau rend les noeuds beaucoup plus difficile à défaire.

Pour les chiens sujets aux otites, il peut être utile de protéger ses oreilles à l'aide d'un morceau de coton. Qu'il ne faudra pas oublier de retirer ensuite !

Utilisez impérativement un shampoing adapté à son espèce. Proscrivez tout autre shampoing, même pour bébé, ils sont trop agressif pour sa peau. C'est comme si vous vous laviez les cheveux au liquide vaisselle ! Votre vétérinaire saura vous conseiller dans le choix du shampoing adapté. Il existe désormais des shampooings adaptés aux peaux sèches, grasses, hypersensibles, etc.

Plusieurs shampoings successifs peuvent être nécessaires, et bien entendu n'oubliez pas de rincer abondamment.

Il existe également des shampoings secs, pour les phobiques de l'eau.

Les Compléments Alimentaires

Après une mue, ils préparent la repoussent d'un poil plus abondant et plus brillant. A administrer en cure, ils sont en général très appétents.



En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

OK