Soins à donner aux jeunes chiots

Les jeunes chiens ont besoin de beaucoup plus de calories que leurs compagnons plus âgés. Il est très facile de répondre à ce besoin ; il suffit de suivre les principes de cet article.

Lorsqu'ils grandissent, les jeunes chiots ont besoin d'un apport calorique ou énergétique bien supérieur à celui nécessaire aux chiens adultes normaux. De son côté, lorsqu'elle allaite, la chienne peut avoir besoin jusqu'à quatre fois plus de calories par jour que la normale, pour pouvoir nourrir convenablement sa progéniture. Votre vétérinaire saura vous conseiller judicieusement pour trouver l'alimentation adaptée qui répondra le mieux à ces besoins énergétiques élevés.

Afin de permettre la construction de muscles et d'os forts, les jeunes chiots en pleine croissance ont besoin d'une alimentation spéciale qui réponde à leurs besoins spécifiques en calories, protéines et minéraux. Dans cette section, nous allons traiter de l'alimentation et des soins à donner aux chiots et aux chiennes qui allaitent.

Elever des chiots orphelins

Si vous n'arrivez pas à trouver une mère adoptive qui convienne pour élever les petits orphelins, vous allez devoir le faire vous-même. S'ils ont moins de six semaines, ils auront besoin d'un lait de substitution pour chiot. Vérifiez s'il est adapté auprès de votre éleveur ou vétérinaire. Vous pouvez également utiliser ces laits de substitution pour compléter les rations des petits si leur mère n'en a pas suffisamment pour les nourrir ou si son lait n'est pas de bonne qualité.

Les chiots de moins d'une semaine mangent 6 fois par jour ou toutes les 4 heures, de jour comme de nuit. Lorsqu'ils ont 2 semaines, cette routine peut être ramenée à 4 repas par jour ou un toutes les 6 heures. Pour les nourrir, utilisez une seringue ou un biberon à chiot. Votre vétérinaire vous conseillera utilement sur la manière de le faire. A trois semaines, les bébés chiens sont capables de laper leur lait dans une soucoupe et commencent à grignoter quelques aliments solides.

La chaleur est indispensable à la survie des petits chiots, mais sans exagérer non plus. Les lampes thermiques, bouillottes enveloppées d'un linge ou coussins chauffants sous une couverture, sont de bonnes sources. L'endroit où elles sont placées est également important : les chiots de moins de 10 jours auront du mal à s'éloigner d'une chaleur trop vive. Assurez-vous donc que ce soit chaud, mais pas brûlant ! Les fonctions urinaires et de défécation des petits de moins de trois semaines doivent être stimulées et leur mère les aurait léchés pour les nettoyer. Vous pouvez la remplacer en caressant doucement la zone ano-génitale avec un linge de coton humide et tiède.

Sevrage des chiots

Pendant quelques semaines, après leur naissance, les chiots ne se nourrissent qu'avec le lait de leur mère qui est très riche. Il contient plus de calories, protéines, corps gras et calcium que le lait de vache ou de chèvre.

Vers 3-4 semaines, les chiots commencent à laper et à grignoter des aliments humectés dans une soucoupe. Si la mère ne produit pas suffisamment de lait, vous devriez ajouter à leur régime alimentaire un lait de substitution spécialement conçu pour répondre à leurs besoins pendant le sevrage.

A la différence des humains, les chiots ne ressentent pas le besoin d'avoir leurs propres bols, vous pouvez donc les nourrir tous ensemble dans un ou deux récipients creux. En fait, en se battant pour manger, ils vont devenir de plus en plus intéressés par la nourriture. Assurez-vous toujours qu'ils en ont suffisamment.

Les jeunes chiots ont parfois besoin de quatre à cinq repas par jour. Au tout début du sevrage, le lait de leur mère tient encore une grande place dans leur alimentation. Mais vers 6 ou 8 semaines, la plupart d'entre eux seront complètement sevrés et prêts à quitter leur mère.

L'après sevrage

Une fois sevré, votre jeune chiot continuera à grandir très rapidement et aura besoin d'ingérer à peu près deux à trois fois la quantité d'énergie (calories) ingérée par un chien adulte du même poids. Le moment où vous devrez changer la fréquence et la taille des repas dépend de sa race. Les chiens des races à faible effectif atteignent leur poids adulte entre six et neuf mois, alors que ceux des races de grande taille, tels que le grand danois, n'atteignent leur pleine maturité qu'entre 18 et 24 mois.

Les races de grande taille ont deux phases de croissance distinctes. A six mois, il faut leur donner l'alimentation qui convient à un chien adolescent. Si elles comportent plus de calories que dans les régimes pour les chiens adultes, afin de répondre aux besoins spécifiques du jeune chien qui devient mature, ces diètes ont, par contre, moins de calories que n'en contient l'alimentation des chiots, afin de limiter le risque de problèmes articulaires ou de la hanche plus tard.

Si vous nourrissez vos chiots avec une alimentation spéciale pour eux, l'étiquette sur le paquet vous dira quelle quantité d'aliments donner aux chiots selon leur âge et leur taille.

Ce conseil vous fendra peut-être le cœur, mais ne suralimentez surtout pas votre chiot. Aucun bébé chien ne devrait être gros ! Des chiots minces deviendront des adultes de taille normale. De plus, ceux qui sont un peu rondelets auront vraisemblablement plus de problèmes en tant qu'adulte, et c'est bien ennuyeux; cela signifie également que votre chien aura certainement des problèmes d'articulation et de pattes.

Les selles de votre chiot devraient être bien formées et fermes. Les nourrir avec une alimentation très digeste produira des quantités plus petites de selles bien formées.

Certains chiots sont particulièrement sensibles aux changements dans leur alimentation, et si vous devez le faire, allez-y graduellement et résistez à l'envie de lui donner les restes du repas.

Les chiots devraient être nourris 4 fois par jour jusqu'à ce qu'ils aient 4 mois, 3 fois par jour jusqu'à 6 mois, et ensuite, au moins deux fois par jour. Ceci est particulièrement important pour les races de chiens de petite taille et les races de très grande taille.

Les chiots devraient avoir de l'eau fraîche à leur disposition pour qu'ils puissent boire n'importe quand. Par contre, et vous le découvrirez peut-être à vos dépends, plus votre chiot grandit, moins il supporte le lait. Attention à la diarrhée !

Soins à donner à une chienne qui allaite

Si votre chienne a une alimentation bien équilibrée, elle n'aura pas besoin de manger plus pendant les cinq premières semaines qui suivront l'accouplement. Dans l'utérus, la majeure partie de la croissance des chiots s'effectue pendant les 4 dernières semaines de la grossesse. Vous devriez donc commencer à augmenter l'alimentation quotidienne de la mère d'environ 15% chaque semaine, à partir de la cinquième semaine. Lorsque la chienne sera prête à mettre bas, elle ingérera environ 50% plus d'aliments qu'en période normale. Si elle perd l'appétit au cours des sept à 10 derniers jours, encouragez-la à manger. Votre vétérinaire peut prescrire une alimentation spéciale, concentrée, que vous lui donnerez en plusieurs petits repas. Il est souvent difficile pour la mère de manger des repas trop riches à cause de la pression des chiots sur son estomac.

Les deux derniers jours avant la naissance, de nombreuses chiennes perdent tout intérêt pour la nourriture. La veille de la mise-bas, sa température rectale va chuter légèrement et elle va commencer à chercher un endroit pour accoucher. C'est une bonne idée de lui procurer une grande caisse confortable, dès le début de la grossesse afin qu'elle s'y habitue ; elle ira certainement mettre bas dedans.

Une fois qu'elle a commencé à allaiter ses chiots, ses besoins énergétiques (caloriques) vont augmenter énormément. Après la troisième ou quatrième semaine d'allaitement, elle peut manger jusqu'à quatre fois plus de nourriture qu'avant. Donnez-lui plusieurs repas et assurez-vous que sa nourriture est facilement accessible à tous moments ; installez son écuelle vers elle pour qu'elle n'ait pas besoin de quitter ses chiots. Rappelez-vous qu'il est très important qu'elle mange des aliments de qualité en quantité suffisante afin qu'elle puisse nourrir ses chiots qui se développent. Si vous lui donnez une alimentation équilibrée, elle n'aura pas besoin de suppléments de minéraux ou de vitamines. Il est également important qu'elle puisse accéder à de l'eau fraîche à tous moments.

Comment nourrir des chiens en pleine croissance en période de reproduction

Les chiennes qui allaitent et leurs chiots ont besoin d'une alimentation équilibrée et concentrée en énergie et autres éléments nutritifs. Afin de répondre à ces besoins élevés, votre vétérinaire pourra prescrire un régime alimentaire spécial. Les scientifiques ont développé des aliments pour les animaux de compagnie, capables d'apporter tous les éléments nutritifs complets, équilibrés et à haute digestibilité, sous forme concentrée.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

OK