La gestation

Elle a une durée très constante chez la chienne: 63 jours (+ ou -1 jour) après l'ovulation.

Le diagnostic de gestation peut être fait précocement par une échographie dès le 25ème jour environ.

Il n'existe pas de dosages hormonaux chez la chienne (type test de grossesse chez la femme) car le profil hormonal est très variable d'une chienne à l'autre et est très proche que la chienne soit gestante ou non.

La radiographie ne peut être effectuée qu'à partir de 45 jours de gestation.

Il est toutefois prudent d'attendre 50 jours pour être sûr de bien voir tous les foetus et d'évaluer leur taille par rapport à celle du bassin de la mère, pour savoir si les chiots seront susceptibles de rester coincés lors de l'accouchement (ce qui reste très rare chez le chien).

Les mamelles commencent à se développer dans la deuxième moitié de gestation et le lait est présent une semaine avant la mise-bas (deux à trois jours seulement lors de la première portée).

L'alimentation de la chienne pendant la gestation

La future maman devra être nourrie avec un aliment équilibré, riche et digeste. Une alimentation industrielle sous forme de croquettes est la solution idéale et la moins coûteuse; si vous choisissez un aliment de bonne qualité, aucun complément minéral ou vitaminé n'est nécessaire.

Toutefois, il faut choisir un aliment riche car l'alimentation doit apporter les éléments essentiels à la mère mais aussi à ses chiots. De plus, durant la deuxième moitié de gestation, il faut préparer la montée de lait, qui demande également beaucoup d'énergie et de sels minéraux. Il convient toujours de faire une transition alimentaire lorsqu'on modifie l'alimentation, pour éviter de déclencher une diarrhée. Il suffit d'introduire le nouvel aliment dans l'ancien régime, en augmentant progressivement la dose et en diminuant celle de l'ancien aliment sur trois ou quatre jours.

Les problèmes liés à la gestation

Toute variation de l'état de santé, de l'appétit, ou tout écoulement anormal au niveau de la vulve doit conduire à une visite chez le vétérinaire.

Les problèmes rencontrés sont :

  • Les avortements
    Ils sont dûs soit à des microbes (bactéries, virus), à des parasites, ou à une maladie générale de la chienne (hypothyroïdie, diabète, insuffisance lutéale...). De manière générale, toute variation de l'état de santé de la chienne en gestation peut entraîner un avortement. Si les chiots ne sont pas expulsés, la chienne risque de faire une infection de l'utérus (métrite), parfois très grave.
  • Les hypocalcémies
    Il s'agit d'un déficit en calcium, dont les besoins augmentent avec la montée de lait. Elles sont rares durant la gestation et surviennent plutôt quelques jours après la mise-bas, notamment chez les chiennes de petit format. On peut les éviter avec une bonne alimentation, ou des compléments minéraux si on donne une alimentation ménagère. Il ne faut toutefois pas abuser de ces compléments durant la gestation car il peuvent faire plus de mal que de bien, demandez conseil à votre vétérinaire.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

OK