Entretenir les yeux de son animal

Anatomie de l'oeil

L'oeil est comparable à un appareil photo

  • Cornée : c'est la paroi transparent qui sépare l'oeil du milieu extérieur
  • Iris et pupille : c'est un diaphragme musculaire qui modifie la taille de la pupille (orifice au centre de l'iris) en fonction de la luminosité. La couleur de l'iris varie selon les individus en fonction du nombre de cellules pigmentées (brun, vert...)
  • Cristallin : située juste derrière l'iris, c'est une lentille qui permet l'accommodation
  • Fond d'oeil (rétine, choroïde, tapis) : Joue en quelque sorte el rôle du film dans un appareil photo.
  • Canaux lacrymaux : les larmes s'écoulent dans le nez par l'intermédiaire de deux petits canaux qui débutent dans le coin interne, les canaux lacrymaux.

Pourquoi entretenir les yeux de son animal ?

Les yeux de votre animal, en particulier des chiens, nécessitent une surveillance particulière.

En effet certains chiens présentent un déficit en larmes, de ce fait, l'oeil est moins prétégé et présente régulièrement irritations et infections. Il faut être particulièrement attentif à leur hygiène.

A l'inverse, certains chiens semblent larmoyer de manière excessive. C'est notamment le cas de certains petites races, en particulier les Brachycéphales (races à face aplatie et crâne globuleux) : Shih-tzu, Bouledogues, Bichon, Caniche, Yorkshire terrier, mais aussi certains épagneuls et pour les chats, les Persans. La forme de leurs canaux est trop courbe et trop étroite, de ce fait ils se bouchent facilement. Parfois même, les canaux lacrymaux ne se sont pas développés du tout. Les larmes s'écoulent alors à l'extérieur de l'œil. Chez les chiens à poil clair, cette humidité permanente fait brunir le poil. Certains lotions nettoyantes vétérinaires, si elles sont utilisées régulièrement, peut aider à éclaircir ces traces brunes disgracieuses.

Habituez votre chien dès les plus jeune âge à des inspections et des nettoyages réguliers, n'attendez pas la première conjonctivite...

  • une lotion nettoyante spécial yeux (ou du sérum physiologique stérile en dépannage),
  • du coton, des compresses ou des coton-tiges

A l'aide de la lotion, rincer les yeux de haut en bas. Essuyer le surplus qui a coulé sur les poils à l'aide d'un coton tige ou d'un tissu non pelucheux (compresse). Adaptez la fréquence des soins en fonction de votre animal : il faut intervenir dès que l'on voit apparaître un écoulement aux coins des yeux, sinon les chassies sèchent, se collent au poil et à la peau, et peuvent générer des irritations.

Pensez également à raccourcir les poils qui tombent devant les yeux chez certaines races (Briard, Bobtail, Schnauzer...). Certains persistent à croire que c'est une protection pour l'oeil, mais c'est plutôt une gêne pour le chien. Leur vision est altérée par ce rideau de poils et ils peuvent parfois interpréter de façon erronée certains mouvements de leur entourage : d'où la réputation d'agressivité de certaines de ces races. Les poils peuvent même frotter sur l'oeil, entraînant une conjonctivite chronique.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

OK